Le français au lycée

Le français au lycée 

Apprendre le français revêt une importance majeure dans la scolarité au second degré de chaque élève car les épreuves anticipées ou celles de littérature en classe de terminale peuvent faire gagner des points.

De manière générale, en étude de la langue française, les élèves sont amenés à faire de la lecture d’œuvres littéraires et à maîtriser la technique de l’explication de texte et de la dissertation.

Cette année, il a été proposé aux élèves plusieurs activités.

Quelques exemples :

  • En début d’année, ils ont pu assister à un spectacle de mise en voix radiophonique du roman de Maryse Condé La Migration des cœurs par la compagnie internationale Barefoot dans le cadre du Festival Ecritures des Amériques.

 

PROJET COLLABORATIF/ FRANÇAIS/HISTOIRE ET GEOGRAPHIE/ESPAGNOL

  • Durant la semaine de la presse au mois de mars, les élèves de 2GT1 ont travaillé sur un projet en collaboration avec le français, l’histoire et géographie et les langues. Cela a abouti en français à l’écriture d’un journal en ligne et en histoire et géographie à la création d’un flyer numérique.
  • Le cours de français est parfois une scène vivante où les élèves sont acteurs et se mettent en scène : ici travail de groupe avec la 2GT1 qui préparait une pièce de théâtre du début à la fin, ce qui a permet de développer les compétences suivantes : concentration, cohésion et coopération.

ATELIER THEATRE DANS LE CADRE DE LA PREPARATION AU GRAND ORAL

Afin de favoriser la réussite de tous les élèves et d’amener chaque élève au maximum de ses possibilités, le lycée a organisé un atelier théâtre à destination des élèves de terminales. Les élèves ont appris à gérer leur stress, et à travailler leur élocution et leur prestation en vu du grand oral, une des épreuves finales du baccalauréat.

 

 

 

 


Carnet de liaison pour l’année 2021 – 2022

Carnet de liaison pour l’année 2021 – 2022

 

Badge choisi pour l’année 2021-2022

Marylène MALADIN – TG1

Carnet de liaison 2021-2022

Couverture réalisée par Marylène MALADIN – TG1

Carnets de liaison des années précédentes

Carnet de liaison 2018-2019

Kelyan LEDRECK – 2nde

Carnet de liaison 2019-2020

Kelyan LEDRECK – 1ère ES

Carnet de liaison 2020-2021

Kelyan LEDRECK – Tle ES


Liste des fournitures scolaire

Liste des fournitures scolaire 

Année 2021-2022

Cliquez sur l’un des liens suivant selon le niveau d’étude:

Pour la classe 3ème Prépa-Métiers

 

Pour les classes de CAP

Pour les classes de 2nde BAC PRO

 

Pour les classe de 1ère BAC PRO

 

Pour les Terminales BAC PRO

Matériel Arts-Plastiques


S’approprier les valeurs de la République

S’approprier les valeurs de la République

Transmettre les valeurs de la République et les faire vivre au quotidien dans les établissements scolaires est au cœur des missions dans l’Education Nationale.

Ces valeurs qui fondent une cohésion nationale sont des repères fondamentaux.

La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale.

Ainsi, la réflexion autour des valeurs de la République a été menée en classe de la 2nde à la Tle suite aux évènements d’Octobre 2020.

Conçu pour pousser les élèves à s’approprier ces valeurs citoyennes, ils devaient présenter un projet créatif et collectif sous la forme d’un diaporama sonore.


Les Cordées de la Réussite

Les Cordées de la Réussite

Afin d’accompagner votre enfant dans son orientation et pour l’aider à mieux réussir dans son parcours scolaire, l’Etat à mis en place un dispositif interministériel qui vise à :

  •  mettre en réseau des établissements pour mieux accompagner les jeunes dans leur projet d’orientation;
  • faciliter leur accès à l’enseignement supérieur;
  • leur donner des clefs pour qu’ils s’engagent sereinement et avec succès dans leur réalisation à venir;
  • offrir l’égalité des chances à chaque jeune;
  • faire des parents des partenaires dans la scolarité de leur(s) enfant(s).

 

Quel est son but?

Le but des Cordées de la réussite est de lutter contre l’autocensure des élèves par un accompagnement continu dès la classe de 4ème jusqu’au baccalauréat et au-delà.

 

Pour plus de renseignements, cliquez sur le lien suivant :

Les Cordées de la réussite : permettre aux élèves de bâtir et de concrétiser un projet d’orientation | Ministère de l’Education Nationale de la Jeunesse et des Sports

 


Les Cordées de la réussite nouvelle version

Les Cordées de la réussite 

Les Cordées de la réussite visent à faire de l’accompagnement à l’orientation un réel levier d’égalité des chances. Elles ont pour objectif de lutter contre l’autocensure et de susciter l’ambition scolaire des élèves par un continuum d’accompagnement de la classe de 4ème au lycée et jusqu’à l’enseignement supérieur.

1.   Les objectifs des nouvelles cordées ?

  • Créer un continuum d’accompagnement de la classe de 4e au lycée et jusqu’à l’enseignement supérieur.
  • Faire de l’accompagnement à l’orientation un réel levier pour l’égalité des chances, en suscitant l’ambition scolaire, en luttant contre l’autocensure et en amenant chaque élève à construire progressivement son propre parcours de réussite.

2.   Pour quels publics ?

  • Des élèves de chaque établissement encordé sans se limiter aux élèves scolairement les plus brillants. Il est pleinement inclusif à l’égard des élèves en situation de handicap.
  • Des élèves de l’enseignement secondaire, de la 4e à la Terminale.
  • Tous les élèves volontaires scolarisés dans un établissement encordé
  • Des établissements en éducation prioritaire.

Le dispositif est déployé en priorité dans les établissements situés en éducation prioritaire ou en quartier prioritaire politique de la ville (QPV) et en particulier dans les cités éducatives, ainsi que dans les lycées professionnels et les lycées technologiques. Ces établissements sont répertoriés par chaque académie.

 

Le dispositif est également inclusif à l’égard des élèves en situation de handicap et veille à l’égalité des chances entre les filles et les garçons.

3.  Comment ?

  • Un pilotage partagé

Le partenariat entre l’établissement d’enseignement supérieur et le collège ou le lycée se traduit par un ensemble d’actions d’accompagnement, mis en œuvre dans le collège ou le lycée encordé ou à l’extérieur de celui-ci.

  • Des actions diverses

Des actions très diverses peuvent être développées en matière d’accompagnement à l’orientation, d’ouverture sociale et culturelle et de tutorat/mentorat : consolidation des compétences académiques, immersion dans des établissements d’enseignement supérieur et dans des laboratoires de recherche, visites de musées, conférences, ateliers scientifiques, usages du numérique, éducation aux médias, découverte de lieux et de secteurs professionnels, rencontres inspirantes, travail sur les stéréotypes, activités orales/prise de parole en public, mentorat avec des professionnels…

  • Des acteurs extérieurs à la communauté éducative

D’autres acteurs extérieurs à la communauté éducative peuvent être intégrés et apporter leurs compétences : associations, fondations, entreprises… Pour favoriser la maîtrise et la cohérence de l’ensemble des actions menées au profit des élèves et faciliter la coordination opérée au sein du collège ou du lycée, ces partenaires sont invités à inscrire leurs actions au sein du dispositif des cordées de la réussite. La tête de cordée et l’établissement encordé pourront ainsi les intégrer dans leur programme, dans sa phase de conception ou au fil de l’eau en fonction des besoins identifiés et des opportunités repérées.

  • Possibilité d’être encordé à plusieurs têtes de cordée

Un collège ou un lycée peut être encordé à plusieurs têtes de cordées, afin de présenter aux élèves la diversité des formations dans l’enseignement supérieur : études longues ou courtes, filières sélectives ou non, par apprentissage ou sous statut étudiant, écoles de la fonction publique.

4.  Les grands axes ?

  • Assurer une articulation avec les réformes

Assurer une articulation avec les réformes engagées au lycée d’enseignement général et technologique, dans la voie professionnelle, en matière d’accompagnement à l’orientation (heures dédiées dès la classe de 4e), et dans la procédure d’accès à l’enseignement supérieur avec Parcoursup.

  • Mettre en cohérence le dispositif avec les autres dispositifs existants

Mettre en cohérence le dispositif avec les autres dispositifs existants en matière d’égalité des chances (ex. Internats du XXIe siècle, Devoirs faits…).

  • Tisser les liens

Tisser les liens nécessaires entre écoles, entreprises, associations et fondations partenaires de l’égalité des chances.

  • Susciter l’ambition scolaire

Réduire les stéréotypes de genre, lever l’autocensure, susciter l’ambition scolaire, découvrir d’autres horizons professionnels, favoriser la mobilité, s’ouvrir à la culture et aux usages du numérique, renforcer l’éducation aux médias…

  • Collaborer et mutualiser les expériences

Les référents académiques animent et coordonnent le dispositif dans les territoires, en lien étroit avec l’ensemble des ministères partenaires des cordées.


Présentation de la 3PRE

Présentation de la 3ème Prépa-Métiers

La troisième « prépa-métiers » est un dispositif destiné à des élèves volontaires qui souhaitent découvrir des métiers afin de s’orienter vers la voie professionnelle ou la voie générale, dans les meilleures conditions. Tout en poursuivant l’acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, elle permet de renforcer la découverte des métiers et des formations professionnelles par un enseignement spécifique et des stages en milieu professionnel. Elle comprend donc :

  • des enseignements généraux (25 h hebdomadaires) : français, mathématiques, langues vivantes 1 et 2, histoire – géographie-enseignement moral et civique, enseignements de sciences et technologie, enseignements artistiques et EPS
  • un enseignement de découverte professionnelle des métiers et des formations professionnelles (5 h hebdomadaires) : visites d’information, séquences d’observation, stages d’initiation. Les élèves découvrent les établissements d’enseignement professionnel (lycées professionnels ou agricoles, CFA…), leur offre de formation et les entreprises.
  • un stage de une à quatre semaines en milieu professionnel
  • des heures de devoir-faits (2h hebdomadaire) ainsi qu’une heure d’accompagnement dans leur choix d’orientation.

Les élèves de 3ème “prépa-métiers” présentent majoritairement le diplôme national du brevet (DNB) série professionnelle, ainsi que le Certificat de Formation Générale (CFG). Durant cette année de formation au lycée, les élèves passent également l’ASSR niveau 2, un test de langue vivante et une certification informatique (PIX).

Enfin, à l’issue de la formation « 3ème prépa-métiers », les élèves ont accès à toutes les voies d’orientation offertes aux élèves de 3ème, même s’ils sont surtout préparés à poursuivre dans la voie professionnelle (2nde professionnelle ou CAP sous statut scolaire ou en apprentissage).

 

 

Journée d’intégration des élèves de 3ème(septembre). Sous la forme d’un jeu de pistes les élèves ont rencontré tous les corps de métier qui composent l’établissement.

A l’issue de cette quête l’équipe enseignante et les élèves ont réalisé l’organigramme du lycée.

Deuxième édition du Projet Job dating (novembre 2020). Lors de cette rencontre avec des professionnels de Marie-Galante, les élèves ont pu poser une série de questions sur les métiers des intervenants qui ont eu la gentillesse de se prêter au jeu. Cette activité leur a permis de créer des fiche-métiers en langue vivante notamment.

Classe de troisième prépa-métiers – Onisep

Vadémécum 3ème Prépa-métiers_1128461