ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE DE VOTRE JEUNE

ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE DE VOTRE JEUNE

    ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE DE VOTRE JEUNE

    Présentation orientation en ligne 3eme – phase définitive 2022

Procédures d’affectation à l’issue de la 3EME

Élèves scolarisés en Guadeloupe

Les familles ont deux possibilités pour formuler des vœux :

1) Du Lundi 09 Mai au Mardi 31 Mai 2022, par le biais du service en ligne affectation (SLA). Pour activer son compte EduConnect, la famille se connecte au portail Scolarité Service à l’adresse suivante :  teleservices.education.gouv.fr et doit suivre les instructions et/ou se rapprocher de l’établissement d’origine de son enfant ou du PSY EN rattaché.

2) Du Mercredi 01 au Jeudi 13 Juin 2022, par l’établissement d’origine via l’application AFFELNET, pour les familles qui n’utilisent pas le service en ligne affectation (SLA), les candidatures des élèves du palier 3ème scolarisés dans un établissement public ou privé sous contrat de l’académie de la Guadeloupe.

 Pour les élèves souhaitant quitter l’académie de la Guadeloupe, l‘établissement d’origine doit suivre la procédure d’inscription mise en place par l’académie d’accueil envisagée par la famille si elle ne participe pas au téléservice Affectation. Dans ce cas il faut fournir le dossier récupéré sur le site de la future académie et remettre les justificatifs du nouveau domicile le plus rapidement possible.

Orientation en ligne – 2nde – phase définitive

      Présentation orientation en ligne 2nde – phase définitive

 


Le lycée Hyacinthe-Bastaraud le succès dans la bienveillance

Le lycée Hyacinthe-Bastaraud

le succès dans la bienveillance

L’établissement est souvent cité pour ses excellents résultats au niveau académique et, pour l’équipe dirigeante, plusieurs facteurs contribuent à ce succès.

La proviseure, Suzie Martias-Dorville, rappelle que ce lycée ne compte que 485 élèves dont 30 hébergés en internat. Ils sont répartis entre le général, le technologique et le professionnel. Une dernière section qui propose plusieurs spécialités, comme la maintenance, le nautique, l’électricité, la gestion administrative, la section hôtellerie-restauration, ou les métiers en lien avec la petite enfance… Quasiment tous les élèves sont de Marie-Galante, avec cependant un petit nombre, souvent en internat, qui vient du reste de l’archipel, ou des îles proches. Le bac professionnel hôtellerie-restauration attire bon nombre d’élèves venant du reste de la la Guadeloupe, car le lycée hôtelier de Gosier est saturé.

Suzie Martias-Dorville tient les rênes du lycée depuis 3 ans, avec une feuille de route visant un label d’excellence

Dominique Laujin, le proviseur-adjoint, explique que l’effectif contenu, 485 élèves, est un facteur de réussite, car avec une moyenne de 24 élèves par classe, les équipes pédagogiques travaillent dans de bonnes conditions pour encadrer les élèves, et surtout, mettre en  place des outils afin de soutenir ceux en difficultés. Une démarche qui paye car, depuis 7 ans, le taux de réussite au bac est proche de 100% chaque année.  C’est au prix d’un investissement constant et, grâce à l’insularité qui limite les dispersions, il est plus facile d’optimiser les moyens disponibles, et de solliciter l’implication de tous.

La proviseure caresse l’ambition de faire de son lycée un établissement d’excellence, un lycée de la réussite. Avec notamment un internant de la réussite, qui propose des activités concourant au développement des jeunes. Il s’agit aussi de s’inscrire dans une dynamique vertueuse, intégrant tous les niveaux de la vie éducative depuis le plus jeune âge, car une bonne formation initiale demeure la clé pour réduire l’échec scolaire et faciliter l’insertion du plus grand nombre de jeunes.

Le lycée Hyacinthe-Bastaraud, le succès dans la bienveillance (nouvellessemaine.fr)


33ème Semaine de la presse au lycée Hyacinthe Bastaraud

33ème Semaine de la presse au lycée Hyacinthe Bastaraud

Marie-Galante. Semaine de la presse au lycée Hyacinthe-Bastaraud

A Grand-Bourg, la Semaine de la presse à l’école a pris une autre dimension, cette année. L’espace d’une journée, les élèves du collège Baclet (Saint-Louis) et ceux du lycée Hyacinthe-Bastaraud ont pu échanger avec des journalistes et illustrateur invités pour l’occasion.

Les métiers de la presse, Comment couvrir un événement ? Quel est le circuit de l’information ? Pourquoi la presse est-elle payante ?… sont autant de thèmes qui ont été abordés tout au long de la journée de ce lundi 21 mars, au lycée Hyacinthe-Bastaraud (Grand-Bourg).

Un exercice de pédagogie pour les journalistes présents : Stéphanie Sérac (Foufougong), Jacques Dancale (Nouvelles Semaine), Paul Quellery-Selbonne (Nouvelles étincelles) et Cécilia Larney (Karib’Info et L’Hebdo Antilles-Guyane). Eric Nagau, illustrateur, apportait la touche artistique au tableau.

Une rencontre avec des professionnels… pour aller plus loin

Paul Quellery-Selbonne, des Nouvelles étincelles et Jacques Dancale, de Nouvelles Semaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chaque année, le lycée de Grand-Bourg met en place des activités particulières en interne à l’occasion de la Semaine de la presse à l’école.

L’édition 2022 a permis d’aller plus loin en conviant des professionnels de la presse à échanger avec les lycéens, mais aussi un groupe du collège Baclet de Saint-Louis.

Un choix d’autant plus pertinent que, face aux « Fake News » et aux réseaux sociaux, cette rencontre a permis d’alerter ces adultes en devenir sur l’importance de développer dès à présent leur esprit critique.

Un projet phare pour la section Maintenance nautique

Suzie Martias-Dorville, proviseure.

Un temps fort dans la vie de l’établissement de 485 élèves qui, en dépit du contexte sanitaire, met en place des projets pédagogiques pour permettre aux élèves d’appréhender au mieux leur avenir.

L’un des projets les plus ambitieux du lycée Hyacinthe-Bastaraud concerne la spécialité Maintenance nautique. Prévu sur 3 ans, ce projet, soutenu par les fonds européens, a débuté dès l’année dernière. De la Seconde à la Terminale, les élèves bénéficient d’une initiation à la voile, de niveau I à II. Parallèlement, ils découvrent les métiers liés au monde de la mer, sont impliqués dans les activités autour du nautisme qui se déroulent dans l’archipel. « Les élèves de la filière Maintenance nautique ont pris part à l’accueil de la Mini-Transat à Saint-François, il y a quelques mois », précise Suzie Martias-Dorville, proviseure du lycée Hyacinthe-Bastaraud.

Des filières impactées par la pandémie

Si la Maintenance nautique reprend un rythme de croisière, d’autres filières subissent les effets de la pandémie. Le lycée de 485 élèves enregistre une baisse d’effectifs en Hôtellerie/restauration, en Petite enfance…, qui accueillent traditionnellement des élèves de Guadeloupe dite continentale.

« Les parents ont de plus en plus de mal à trouver des familles d’accueil à Marie-Galante, explique la proviseure. Même hébergés à l’internat du lycée, ils doivent avoir un relais à Marie-Galante, sans compter le coût de l’internat qui est élevé, malgré les aides. »

Marie-Galante. Semaine de la presse au lycée Hyacinthe-Bastaraud – KARIB’INFO (karibinfo.com)

 


Semaine de la Presse

33ème édition de la Semaine de la Presse

A l’occasion de cette 33ième édition de la “Semaine de la Presse”, le LPO Hyacinthe Bastaraud a l’honneur d’accueillir cinq professionnels de la Presse locale le lundi 21 Mars 2022 .
Ainsi, nous compterons parmi nous les personnalités suivantes:
​Mme LARNEY Cécilia de “Hebdo Antilles Guyanes”
Mme SERAC Stéphanie “Foufougong”
M. DANCALE Jacques “Nouvelles Semaines”
M. NAGAU Eric “Nouvelles  Semaines”
​M. QUELLERY-SELBONNE Paul “Nouvelles Etincelles”